“Un babyfoot à l’hôpital” – Ventes aux enchères caritatives

“Un babyfoot à l’hôpital” – Ventes aux enchères caritatives

On vous en parlait il y a quelques semaines, voilà enfin venu le moment de vous faire découvrir et partager nos deux teasers vidéos pour l’opération “un babyfoot à l’hôpital”.

ECLOZ, graffeur

On ne vous le présente plus, puisque un article a déjà été publié sur lui et sur notre tournage ensemble. Pour les curieux c’est ici !

Sophie Reulet, artiste peintre

Artiste d’inspiration urbaine, elle s’inscrit dans l’empreinte impressionniste.
En décollant les affiches des annonceurs sur les murs de la ville de Rouen, elle collecte la matière première de ses créations. Pour ensuite y produire des portraits.

Ici, dans le cadre de cette opération caritative, elle change de technique. L’objet, qui deviendra un magnifique babyfoot, se pare de tatouages, selon ses mots “le bois est comme une peau”. Ainsi de magnifiques dessins réalisés avec minutie et avec de larges monochromes noirs couvrent le bois…

On vous rappelle les détails de l’évènement :

Initié par Babyfoot Rouen Métropole, organisé par Event Ma Com, c’est le vendredi 13 avril 2018 à 19h00 à l’Hôtel de Bourgtheroulde.
Vente sans frais, prix de départ 1 800 €

Nous souhaitons implanter des babyfoots dans différents lieux dédiés aux enfants afin de proposer des animations (service pédiatrique cancérologique de Rouen, service à la protection des mineurs)“.
Sébastien Lebourg – président de Babyfoot Rouen Métropole.

APPEL à DONATION :
Nous pouvons tous faire un geste et aider Sébastien dans son projet ambitieux, il vous suffit d’aller sur Gofundme.

Pour finir, Babyfoot Rouen Métropole tient à remercier :
Groupe PGS et plus particulièrement Jean Louis Louvel
Matmut et plus particulièrement Daniel Havis
ECLOZ et Sophie Reulet
– et notre commissaire priseur Maître Delphine Bisman

Babyfoot feat. Ecloz

Babyfoot feat. Ecloz

Une surprise by Ecloz pour une vente caritative

Le Babyfoot Rouen Métropole est allé à la rencontre de l’artiste graffeur Ecloz (http://www.ecloz.fr/) pour réserver une belle surprise artistique lors d’une vente caritative en avril 2018.

Une vente caritative ?

L’association Babyfoot Rouen Métropole s’engage régulièrement auprès d’autres associations à but non lucratif ou solidaires, pour organiser des soirées de babyfoot, et ainsi permettre aux participants de s’amuser dans un cadre sympathique tout en récoltant des fonds.
Cette vente caritative aura pour but de développer l’implantation d’un babyfoot en milieu hospitalier pédiatrique dans la Métropole Rouen Normandie.

Ecloz, Ecloze Ecloze…

Un artiste graffeur, une galerie rue des bons enfants à Rouen…

Peu de disciplines sont aussi exigeantes, authentiques et incomprises que le graff.
La compétition, l’adrénaline, la technique, la notoriété, la performance.
Le graff c’est l’instant présent, un regard décalé et sans fard de la réalité. Une pulsion.
Être graffeur, c’est aller au bout des choses, et accepter tous les sacrifices qui vont avec.
Ecloz, de son petit nom, Guillaume, nous l’a montré lors de sa performance pour l’association de babyfoot.
L’instantanéité du geste, comme une urgence de graffer, des bombes de peintures comme s’il s’agissait d’un prolongement de lui-même.
Et Arty Steam dans tout cela ?

Comment promouvoir un prochain évènement ?
Attiser la curiosité sur une future “pièce artistique” ?
Donner envie aux personnes de participer à la vente caritative ?
Rien de mieux qu’un teaser… C’est pourquoi nous avons été sur place lors de la performance du graffer !
La vidéo sera publiée très prochainement donc en attendant, retrouvez cette autre photo réalisée par notre photographe Valentin MELOCCO !

 

L’animation des réseaux de la RMM de Rouen avec Arty Steam

La RMM (Réunion des Musées Métropolitains) de Rouen

Depuis quelques mois, nous participons à l’animation et à la gestion des réseaux sociaux de la RMM de Rouen avec Seshat Communication.
Lors de conférences, avants-premières, installations et vernissages dans l’un des 8 musées de la métropole, nous réalisons des photographies voire des vidéos.
Interview de représentants indiens Osages de l’Oklahoma aux Etats-Unis et de représentants indiens Kayapos de la forêt amazonienne du Brésil.

Notre travail photographique consiste à réaliser des clichés instantanés, ainsi que des images des œuvres dans leur contexte d’exposition, en résonance avec les autres œuvres installées. Il s’agit aussi de capturer des moments de partage, de discussion entre les intervenants officiels, les artistes et le public.
À la fois de reportage et artistiques, les photos ont pour vocation d’animer les réseaux tout en offrant un avant-goût des expositions, temps forts ou une archive sur laquelle s’appuyer.

Notre travail vidéographique concerne la retransmission sur Twitter, ou Facebook, d’interviews, ou la réalisation de captations de conférences. Ces prestations sont annexes, mais permettent à la RMM de varier son animation lors de rendez-vous souvent très prisés.

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook RMM Rouen et sur Twitter !

Art Up!

ART UP! Rouen | Arty Steam au vernissage

ART UP! Rouen | Arty Steam au vernissage

Art Up! foire d’art contemporain

Avec près de 32 000 visiteurs lors de la dernière édition de Lille en 2017 et 13 000 visiteurs lors de la première édition à Rouen en 2016, Art Up! confirme sa place de première foire d’art contemporain en région.
Rendez-vous est donné à Rouen pour la deuxième édition en Normandie, du 06 au 08 octobre !

Vernissage Art Up! avec RNI

En tant qu’adhérent de Rouen Normandy Invest, nous avons eu la chance d’être invités, sous la bannière Arty Steam, au vernissage. Ce dernier avait lieu la veille au soir du premier jour.

Sur place, nous avons découvert nombre de propositions, peintures et sculptures principalement, et nombre de matières… peinture à l’huile, encre de chine, objets/jouets, tissus, aluminium, verre…

Ceux qui nous suivent sur Facebook, Twitter ou dernièrement Instagram, ont pu profiter en direct de photos prises sur le vif ! avec le hashtag #artup2017

Pour ceux qui n’ont pas la chance de s’y rendre ce week-end, découvrez nos photos dans cet album dédié.

BON WEEK-END À TOUS !

13ème édition de la Nuit européenne des Musées – MRN et RMM

13ème édition de la Nuit européenne des musées

Une soirée d’évasion pas comme les autres

Le 20 mai 2017 s’est déroulée la Nuit des musées, événement à l’échelle européenne qui signe l’ouverture exceptionnelle, simultanée et le plus souvent gratuite de musées européens durant une soirée. Une initiative afin d’inciter de nouveaux publics, notamment familial et jeune, à pousser les portes des musées.
Durant cette soirée, vous visitez les expositions permanentes, et vous pouvez aussi, selon les établissements, profiter d’animations.

Une initiative culturelle qui date de 2005

La Nuit européenne des musées a été créée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication. Son objectif principal, véhiculer une autre approche du patrimoine et des monuments de sa ville la nuit. C’est aussi l’occasion de visiter des Châteaux et Monuments sous un ciel nocturne. Chaque année, c’est plus de 2 millions de visiteurs qui viennent profiter de l’événement.
Cela permet à chacun de pouvoir faire une sortie hors du commun sans rien dépenser. Une  soirée unique et agréable en famille ou entre amis assurée.

La Réunion des Musées Métropolitains fait son programme

Nous étions sur Rouen dans trois musées différents ce soir là. Tout d’abord nous nous sommes rendus au musée des Antiquités, durant la Toga Party, une nuit romaine et festive décalée avec un concert des Agamemnonz. Puis, au muséum d’Histoire Naturelle où une visite guidée de l’exposition Hungry Planet avait lieu. Et enfin au musée des Beaux-Arts, avec l’exposition de la chambre des visiteurs et des visites commentées de la dernière exposition consacrée à Picasso.
Nous avons tourné un reportage récapitulatif de ses visites dans ces trois musées et vous invitons à venir le visionner dès maintenant !

Cela vous donnera un aperçu de cette belle nuit organisée par la RMM de Rouen. Et vous donnera forcément envie de vous y rendre, ou d’y participer, l’année prochaine !

Jardin Nomade avec RMM Rouen

Jardin Nomade, un herbier contemporain par Pascal Levaillant

Un Jardin Nomade au cœur de la Maison des Champs – Musée Pierre Corneille

Anne Cauquelin a reconnu dans l’œuvre de Pascal Levaillant, ce qui pour elle définit le jardin nomade :

« ici le statut du jardin enraciné est complétement laissé de côté (…). Renonçant à l’enracinement, à l’habitus et à l’humus, le jardin plaide pour l’inessentiel. Pour une antidéfinition, pour le décor, en somme pour le théâtre. On peut interpréter cette forme de jardin comme un “art contemporain” en référence à l’éphémère (…). Le jardin arrive tout fait et le nomadiste le dépose chez vous, l’espace d’une fête, d’une réception ».

Chaque objet glané fait signe. L’alphabet de Pascal Levaillant compose ainsi un récit, écho à la mémoire de ceux qui ont bâti, habité, ou chanté les lieux. Une ode chargée d’un attachement viscéral à cette terre qu’il sillonne depuis de longues années. Et nous reconnaissons finalement quelque chose de notre propre intimité dans ses paysages.

Pascal Levaillant, un artiste de Land Art

Installateur, plasticien, mosaïste, Pascal Levaillant herborise depuis 2004 dans différents sites culturels et naturels de la région. Ses collections de plus de 150 aires d’objets glanés au fil de ses voyages le long de la Seine normande. Végétales (feuilles, feuillages, bois, capsules, lanternes, graines, bogues, cosses) et minérales (ardoises, briques, silex, galets, pierres…), forment ce qu’il nomme un herbier contemporain. Assemblées, elles construisent une mosaïque de couleurs et de formes, deviennent matières et motifs. Et dialoguent avec le paysage dans lequel elles prennent place et le recomposent.
Elles nous font le récit de paysages qui nous sont familiers, charriant toutes les richesses de notre patrimoine, littoral, berges de seine, campagnes, forêts, tout autant que de nos paysages culturels.

Sur les pas des grands auteurs qui ont choisi pour décor la Seine ou le Pays de Caux, les installations de Pascal Levaillant citent Mme de Sévigné, Victor Hugo, Maupassant, Flaubert… L’artiste retisse les fils de l’histoire ; c’est ce qui le conduit du Manoir du Fay à Yvetot, où il vit, jusqu’à la Maison des Champs de Petit Couronne. Donc deux lieux où s’enracine l’histoire de la famille Corneille.

Avant-première de Jardin Nomade

Notre équipe est allée à la découverte d’une maison ancienne et charmante, le Musée Pierre Corneille et son jardin potager. Un lieu agréable dans lequel l’installation de Pascal Levaillant s’intègre tout en interpellant.
De quoi sont remplis ces tamis ? Quels sont ces couleurs et ces formes au-dessus du jardin vert ?

Le parcours en trois étapes est riche de détails, composé de souvenirs, de collectes et de curiosités. En effet, cette installation offre une nature sauvage ainsi qu’une empreinte de l’homme et par conséquent, une nature modifiée et qui modifie.

Cette avant-première nous a permis aussi de découvrir grâce à Marie de Pissenlit & Compagnie certaines plantes sauvages comestibles, leurs bien-faits et leur goût, avec un pesto à l’ail des ours et une soupe d’orties. On vous recommande les deux !

Dans cette endroit bucolique maitrisé, nous ramenons donc des photographies, ainsi qu’un teaser, qui nous l’espérons vous mettra en appétit.

Retrouvez cette exposition de mai à octobre 2017 à la Maison des Champs – Musée Pierre Corneille à Petit Couronne, RMM_Rouen.

Projet “Impressionnisme en Normandie”

L’Impressionnisme en Normandie ?

Retrouver les motifs des peintures dans notre paysage contemporain

La Normandie est, selon l’expression de l’auteur Jacques-Sylvain Klein, « le berceau de l’Impressionnisme ». C’est ici que Claude Monet peint, en 1872, “Impression, soleil levant” qui donna son nom à ce célèbre courant artistique.

Notre mois d’avril, nous l’avons donc passé dans différentes villes de la Normandie. Et ce, à la recherche de lieux, de paysages et d’émotions, qui font écho aux motifs des peintures du courant impressionniste.

En premier lieu, le but est de réaliser une vidéo, mais pour les plus curieux d’entre vous, nous avons mis en place un carnet de bord photographique sur Facebook.

Voici les couvertures des premiers albums :

Première étape passée à Giverny et plus précisément dans la maison et les jardins de Monet

Impressionnisme à Giverny

Deuxième étape à Rouen et plus précisément devant et dans la Cathédrale Notre-Dame de Rouen, mais aussi au panorama de la côte Ste-Catherine

Impressionnisme à Rouen

Troisième étape, le port de la ville du Havre

Impressionnisme au Havre

Quatrième étape, on reste proche de la côte… et… suivez-nous pour découvrir la dernière ville !

Nous avons hâte de vous partager le contenu audiovisuel de ce projet, qui nous a permis de repartir sur les routes pour redécouvrir le patrimoine naturel, culturel et industriel de notre région.

Nous remercions encore une fois tous les interlocuteurs et institutions qui nous ont autorisés à photographier et filmer.

Pour terminer, on vous réserve d’autres surprises autour de ce projet. Tout d’abord, la mise à jour du carnet de bord, avec des nouvelles photographiques, ainsi qu’un tant attendu making of !

From Black To Yellow

From BLACK To YELLLOW | Art Performance | PARIS

From BLACK To YELLLOW | Art Performance | PARIS

From BLACK To YELLOW est une performance artistique réalisée en octobre 2016 à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle fait l’exposition de deux peintures BLACK et YELLOW et l’exécution d’une chorégraphie de danse contemporaine.

À travers ce projet étudiant, Mylène Braguer souhaitait illustrer l’esclavagisme colonial et la Shoah.

Cette performance fut aussi l’occasion de réaliser un film par Jonathan Banzet, sur une musique originale de Vincent Tohier.

Nous félicitons et remercions encore les danseuses qui ont su créer (sur une proposition de Mylène Braguer) une œuvre chorégraphique collective : Casey Lynne Delanay, Laure Fescourt, Célia Jourdan, Doriane Le Garrec, Daphné Moerk-Jensen et Sanna Räsänen.

Vous pouvez retrouver des photos de cette performance sur notre Facebook.

peintures tableaux musée

Arty Steam au MBA de Rouen pour #LTDC5

Le MBA de Rouen et son Temps des Collections avec Arty Steam !

Le #MBA, ou Musée des Beaux-Arts, de Rouen organise pour sa cinquième année, le #LTDC5, ou Le Temps des Collections, avec pour objectif cette année de donner la parole au public !
Grâce à l’organisation d’une Chambre des Visiteurs, le public, sur place à l’aide d’un bulletin et sur Internet à l’aide d’une vitrine en ligne, a pu voter parmi une sélection de 72 œuvres, qui donneront place prochainement à une exposition temporaire !
Ainsi, le public endosse le rôle du commissaire d’exposition ! Un acte participatif assez rare dans le milieu de l’art et unique en France !

C’est dans le cadre de ce projet du MBA, de la #RMM, ou Réunion des Musées Métropolitains et de la Métropole Rouen Normandie, que notre équipe Arty Steam a réalisé une petite série de vidéos : web reportage et interviews (et d’autres seront diffusées prochainement).

Pour la première, il s’agit d’inaugurer le dispositif en offrant la possibilité d’accéder aux réserves du MBA de Rouen : “Les Secrets des réserves” dans laquelle vous retrouvez certaines œuvres de la Chambre des Visiteurs :

La seconde est une interview de M Sylvain AMIC, Directeur de la Réunion des Musées Métropolitains-Rouen Normandie. Dans celle-ci il présente, en partie, ses œuvres favorites issues de la sélection pour cette nouvelle exposition :

Retrouvez toutes les informations sur le site dédié : Le Temps des Collections et la Chambre des Visiteurs.
Et pour suivre les prochaines sorties des vidéos, rendez-vous sur la chaîne YouTube dédiée.

projet data metropole rouen normandie

Projet DATA dans la Métropole Rouen Normandie #cantine numérique

Projet DATA, comme domaine d’activités trans-artistiques

Pitch :

Quand une salle musicale (école et studio) et un collectif de compagnies de spectacle vivant se rencontrent, les idées fusent. Le Kalif et Le 99 s’associent pour proposer au grand public, aux acteurs culturels et créatifs un nouveau lieu, le DATA.

L’évènement du 10/03/2016 :

La cantine numérique a donc accueilli les deux institutions et leur représentant : Manuel Chesneau et Stéphane Maunier, pour la présentation de ce projet multiculturel et artistique qui serait situé à Rouen.
Et l’équipe Arty Steam n’a pu s’empêcher d’y aller… Surtout quand il est question d’un pôle audiovisuel avec un studio/plateau dédié… Potentiellement 400m2 de surface pour s’amuser et réaliser !

Ce qu’il faut retenir :

La création d’un lieu dédié à la création avec 4 axes majeurs :
– la création, recherche, développement : permettre aux artistes, créateurs, auteurs, de créer, pour qu’ils s’investissent pleinement dans leurs projets et proposent des choses innovantes.
– la transmission de son savoir et de ses créations à travers des ateliers, workshop, cours, formations, etc. dans tous les domaines pour créer et entretenir les liens avec les publics, les citoyens.
– la structuration de la filière en ayant un espace dédié en dur, en proposant un accompagnement avec une équipe administrative permanente, des juristes, avocats et spécialistes occasionnels…
– l’économie, donner du sens au développement d’un tel lieu, c’est aussi mesurer ses enjeux sur le territoire, le développement d’un réseau, son poids économique et éventuellement les retombées qu’il pourra avoir sur le tourisme, le rapport à sa ville par les habitants, etc.

Le lieu, quel est-il ?

Un hangar des quais de la Seine, rive gauche, non loin du 106, et du prochain siège de la Métropole Rouen Normandie. Mais surtout, une dynamique en parallèle de l’écoquartier Flaubert situé sur la rive droite. Donner une identité à ce nouveau lieu de vie, prolonger la ville de Rouen sur ses quais, faire naître un village d’artistes et de créateurs aux profils différents, encore une fois, rapprocher l’art et la culture du citoyen et de son quotidien.

Vous pouvez retrouver les infos, l’équipe, et soutenir ce beau projet via le site Internet DATA.