Timelapse "HANGAR 13"


#RouenImpressionnée2020
avec Haropa

« HANGAR 13 » une vidéo timelapse d’une fresque murale

Rouen Impressionnée, le principe

Depuis 2010, le festival d’art urbain « Rouen Impressionnée » propose à des artistes de transformer le paysage urbain rouennais. En lien avec le festival « Normandie Impressionniste », qui labellise cet évènement, il est ainsi question de poser notre regard sur le paysage qui nous entoure. Et de le redécouvrir sous un nouveau jour.

Pour cette édition 2020, c’est une vingtaine d’artistes locaux, nationaux et internationaux qui investissent principalement la rive gauche dans les quartiers Saint-Sever et Grammont.
Dans le présent cas de la fresque « HANGAR 13 », ce fut côté rive droite, sur les quais de Haropa Port de Rouen, où se situe le Hangar 13. Ce dernier accueille depuis 1980, soit plus de 40 ans, le Musée Maritime Fluvial et Portuaire de Rouen.

L’artiste-peintre à l’origine de la fresque

Pour transformer l’un des murs du Hangar 13, c’est à SMAD Letters que Rouen Impressionnée s’est adressée. Damien Levasseur, alias SMAD, est un passionné de graffiti, de tatouages, et depuis quelques années il s’intéresse à la peinture en lettres et décors. Une pratique particulière, minutieuse, qui lie ses deux précédentes passions.
Son rapport à la peinture le mène aujourd’hui à réaliser nombre d’enseignes qui souhaitent personnaliser leur affichage au sein de leur établissement et bien évidemment dans la rue.

Vous pouvez le retrouver dans son atelier à Rouen, au 132 rue Beauvoisine, et le découvrir, ainsi que ses réalisations, sur son site Internet.

La vidéo timelapse « Hangar 13 »

Afin de garder une trace de ce travail d’envergure, Haropa – Port de Rouen a fait appel à notre équipe pour réaliser une vidéo.
Dans un tel cadre, il était évident pour Haropa comme pour nous que la technique du timelapse était nécessaire.

Pour ceux dont le terme n’est pas familier, le « timelapse » est une technique qui consiste à poser un appareil photo (mais certaines caméras le proposent également) sur un temps plus ou moins long (en fonction de ce que l’on souhaite voir à l’image). Et ensuite de prendre à intervalle régulier une photo. Toutes ces images, une centaine voire un millier, sont enfin traitées via des logiciels dédiés, pour être transformées en vidéo.
 
Au regard du contexte et des contraintes, nous avons fait le choix d’adjoindre aux prises de vues timelapse, des prises de vues vidéos afin d’entrecouper l’évolution de la fresque. Permettant ainsi un regard plus personnel, plus proche, avec l’artiste.
 
La vidéo est disponible sur les réseaux de Haropa, ainsi que sur notre chaîne YouTube et vous est présentée ci-dessous !

Vous souhaitez découvrir nos autres projets ?

Suivez-nous sur les réseaux Facebook, Instagram, Twitter.

 

Vous souhaitez faire appel à notre équipe ?

Rendez-vous ici !

Faites passer le mot en partageant l'article !